Télétravail : aménager son espace de travail et bouger

Télétravail aménagement.

Mal installé, on peine à télétravailler. Il existe pourtant des solutions. Des conseils avec Sylvie Bardoux, ergothérapeute au CHU Louise-Michel à Clermont-Ferrand.

Le télétravail est devenu impératif chaque fois que possible. Nombre d’entreprises le maintiennent jusqu’à la fin de l’été 2020. Raison pour laquelle mieux vaux être bien installé afin de travailler à la maison.

Au-delà de la mise en place d’une organisation de la journée avec des pauses, un début, une fin… On joue sur une bonne installation. Des conseils avec Sylvie Bardoux, ergothérapeute au CHU Louise-Michel à Clermont-Ferrand.

Une pièce dédiée

Si l’on a le choix, on s’installe dans une pièce bien éclairée où l’on peut s’isoler afin de mettre des limites temporelles. Il est l’heure ! Je quitte la pièce, le travail ! Des repères importants pour expliquer aux enfants.

Une assise confortable

Préférer un siège de bureau réglable avec accoudoirs. Le cas échéant une chaise (ajout de coussins).

Les pieds doivent toucher le sol (utilisation d’un repos-pied). Le dos doit être à 90° par rapport à l’assise.

L’ordinateur

Télétravail rime souvent avec ordinateur portable. Attention à son installation ! Celui-ci a un écran trop bas, il nous oblige à baisser la tête et sollicite beaucoup la nuque. On peut le surélever avec des livres. Le centre de vision, tête droite, doit se situer dans la moitié supérieure de l’écran.

On installe les documents papier entre le clavier et l’écran. Si ce n’est pas possible avec un portable, on opte pour un siège pivotant afin d’éviter les torsions du dos, de la tête. La souris externe est positionnée le plus près possible du clavier afin de ne pas avoir le bras trop écarté. On utilise un filtre sur l’écran pour préserver sa vue.

Le téléphone

« On ne le coince pas entre l’oreille et l’épaule, on utilise un casque ou des oreillettes ».

Bougez !On prend quelques minutes sur son siège et, en inspirant, on s’auto-grandit comme si un fil imaginaire nous tirait vers le plafond.

« Afin d’éviter ou de diminuer les tensions musculaires, voire les troubles musculo-squelettiques, il faut se mobiliser en permanence ! », recommande l’ergothérapeute.

Mobiliser ses muscles en permanence


Exercice 1. On prend quelques minutes sur son siège et, en inspirant, on s’auto-grandit comme si un fil imaginaire nous tirait vers le plafond, tout en laissant les bras sur la table. Puis, à l’expiration, on fait le dos rond en rétroversant le bassin. À répéter 5 ou 6 fois d’affilée toutes les 30 minutes.


Exercice 2. On étire les membres supérieurs : on tourne la paume de la main vers le ciel, avec l’autre main, on appuie sur les doigts vers le bas, afin d’étirer.
Exercice 3. On exerce un mouvement de circonvolution de la tête, dans un sens puis dans l’autre, tout en douceur.


Se lever ! Il faut se lever toutes les heures, pour se déconnecter du travail, pour souffler et bouger les membres inférieurs. Cela favorise la circulation et l’on retrouve du dynamisme, de l’efficacité. 

Michèle Gardette

pour lire l’article sur « La Montagne », cliquez ICI

L’ergonomie sur le lieu de travail « à domicile » est capitale, nous abordons le sujet sur cette page du site télétravail-conseils

Voir aussi…

Pin It on Pinterest

Share This